Jonage des origines à nos jours

 

Jonage en bref

 

Jonage est une ville située à 16 kilomètres à l'Est de Lyon, 16km

 

 

Le centre du village a été bâti sur une colline culminant à 210 mètres d'altitude dominant le lit du Rhône.

 

colline

Dessin Jeanne Perrusset

 

 

D'un côté, "le coteau", bordé par le canal (d'où l'on peut voir encore des ruines médiévales), de l'autre "la plaine" (où paissaient autrefois les moutons)

 

Jonage est entouré au nord par le Rhône, à l'est par Jons, au sud par et Pusignan et à l'Ouest par Meyzieu.

 

Les 5 834 habitants selon les derniers chiffres de l'INSEE (recensement de 2011) sont appelés : Jonageois et  Jonageaoises

 

 

Jonage ses origines

 

Pendant la guerre des gaules, notre région était occupée par les "pégasiares" qui formèrent le "pagus", c'est à dire le petit pays de Meyzieu.
Les Romains avaient divisé le pays en 12 provinces.
Jonage faisait partie de la Viennoise.
Ces divisions subsistèrent jusqu'à la féodalité qui divisa le pays en duchés, marquisats, comtés, baronnies.

 

 

En 1663, parmi les hôtes du Baron d'Anthon Henri de Pardaillon, Marquis de Montespan, on cite 

le comte de Montchat, Seigneur de Jonage.

 

 

Jonage : ses seigneurs et ses deux châteaux

Les seigneurs de Jonage ont occupé deux châteaux.

 

Le vieux Château, sentinelle au bord du Rhône

dont il existe encore aujourd'hui trois belles ruines.

 

 

Le château des YON de Jonage. se dressait sur l'autre versant de la colline. 

Pendant la révolution française, le 30 juillet 1789, les communes avoisinantes : Anthon, Janneyrias, Pusignan, Jons, n'échappent pas au pillage et aux incendies des châteaux.
Celui de Jonage ne doit son salut qu'à l'intervention de Monsieur De Leusse et de ses dragons qui firent décamper les pillards.

En 1801 il est habité par le comte  Marc César Yon de Jonage.

Les propriétaires successifs du château ont eu de fréquents démêlés avec la commune. Parmi ces procès, l'un dura plus de 20 ans

 

Durant la première guerre mondiale, le château est réquisitionné pour servir d'hôpital militaire.

 

 

Les fenêtres sont arrachés pour faire du feu et se réchauffer. Après la guerre, vu les dégâts qu'avait subi le château, il reste à l'abandon et se dégrade peu à peu.

 

En 1982 un lotissement est construit sur son emplacement.

 

 

 

Étymologie et blason de la commune

 

Étymologie

Un pouillé (qui est l'état des bénéfices de l'église), datant du XIème siècle, cite dans l'archiprêtré de Meyzieu, l'appellation de "Joanages".

On trouve aussi : Joanages Jaunage Juhannages (Regestre Dauphinois Juin 1328) 
Il est permis de penser que le nom de Jonage vient de la déformation de Jean (Jehan ou Johan).

 

 

Alors que pour les communes voisines le nom insrit sur la carte de Cassini est différent du nom actuel, Jonage est dèjà orthographié comme aujourd'hui.

Sur le cadastre de 1813 le nom est écrit "Jonnage"

 

Source Archives Départementales

 

Blason

Jonage, son château et sa seigneurie ont appartenu longtemps aux RICHARD de Saint-Priest.

C'est le blason de cette famille qui a été adopté pour Jonage, rappelant ainsi l'histoire du château, sentinelle au bord du Rhône et du village qu'il protégeait.

En 1346, Humbert de RICHARD Seigneur de Saint-Priest en Velin, avait acheté le château et les terres de Jonages au comte Amédée de Savoie.

 
RICHARD de Saint-Priest Blason de Jonage
On note une grande similitude entre les deux blasons

 

 

Le blason de Jonage est composé :

Un soleil de "gueule", c'est à dire rouge en langage héraldique, a été rajouté sur la "fasce" d'argent ondée qui évoque le fleuve Rhône.
La couleur rouge exprime dans la symbolique des traditions héraldique, la force, la hardiesse et la loyauté.
"L'azur" est signe de justice. Quant à "l'argent" traduit en blanc, il est signe d'espérance. 
Les trois "quintefeuilles" affirment la richesse dans le sens du ternaire (père, mère et enfants) appliquée aux 5 feuilles où s'épanouit une étoile à 5 branches. Cette étoile montre un homme doté d'une tête, de 2 bras et 2 jambes. un symbole bien connu depuis des millénaires.
Soif de justice par le bleu azur, force et rigueur par le rouge du soleil, espérance par la face d'argent ...

 

 

 

L'évolution démographique

 

 

Au recensement de 2011, la commune de Jonage à une superficie de 1200 hectares pour 5 834 habitants. 

 

Bien que les chiffres ne soient pas toujours parfaitement comparables selon les sources. L'évolution du nombre d'habitants est bien visible sur le tableau ci-dessous.

 

 

Chiffres sources Insee et Cassini

 

Pendant de longues années le nombre d'habitants est resté stable entre 800 et 1000 habitants.
Le pic de 1901 est lié à la construction du canal.
Le nombre d'habitants triple entre 1954 (874habitants) et 1982 (2 938 habitants) 
Une deuxième poussée de la démographie se situe dans les années 80 avec une hausse de 73% en 8 ans avec le franchissement des 5 000 habitants