Jonage Famille YON de Jonage

La famille YON de JONAGE

 

Cette famille se décompose en deux origines :
Les YON sont à l'origine des marchands bourgeois de Paris. Ils sont arrivés à Lyon vers 1616.
Les CALVET-ROGNIAT par décret ont substitué à leur nom celui de YON de JONAGE.

 

 

Les YON à Jonage

 

Le 30 juillet 1696 François YON (né en 1654 décédé en 1739) achète à Anne Marie Thérèse de SIMIANE de GORDES les terres et la Seignerie de Jonage et fait construire le château.

 

En août 1823 son arrière arrière petit fils Marc César Antoine YON de JONAGE (né en 1798 décédé en 1865) vend le fief de Jonage à Joseph MIEGE et Joseph Marie GROS de Bourgoin.

 

 

Les YON quittent Jonage pour Saint-Sorlin-en-Bugey

 

Après son mariage en 1826 avec Elisabeth BARTHEON de VERTRIEU, Marc César Antoine s'installe au château de la Durandière à Saint Sorlin en Bugey.*

Le château de la Durandière à St Sorlin en Bugey


En  1874 la petite fille de Marc César : Claudine Marie Louise YON de JONAGE épouse à Saint Sorlin en Bugey Paul Marie Louis dit Amédé CALVET-ROGNIAT.

 

 

Les YON s'intallent au Château de Chamagnieu (Isère)

 

Paul Marie Louis (né à Paris le 8 avril 1850) obtient par décret du 12 juillet 1892 de substituer à son nom celui de YON de JONAGE.

Le couple s'installe au château de Chamagnieu (Isère)

Le château de Chamagnieu (Photo P Perrusset)


 

 

Gisèle YON de JONAGE

 

La dernière descendante est Gisèle Odette Claude YON de JONAGE (née le 4 mars 1908 à Paris décédée le 4 octobre 2008). 
C'est elle qui a donnée à sa marraine Madame de la VERPILLERE l'horloge qui était dans le château de Meyzieu et aujourd'hui dans le local du GEHCM.