Décines Menhir de Montaberlet

Le Menhir de Montberlet

ou de Pierre-Fritte ou de Pierre-Fitte

 

Classé monument historique en 1989

 

Menhir de Pierrefrite

Le Menhir, un mégalithe de granit de quatre mètres de long, dressait jadis la pointe en haut dans l’immense forêt de Planeize couvrant pratiquement toute la commune, mais plus communément au lieu-dit Montaberlet ou Pierre-Fritte (signifiant pierre plantée), à proximité du pont de la Sucrerie. Il aurait pu servir autrefois à des cérémonies druidiques comme stèle funéraire, autel ou lieu de rassemblement à l’occasion de la cueillette du gui sacré.

Sa présence semble être postérieure au néolithique final (2500 avant J.-C.) ou à l'âge du bronze ancien (1800 avant J.-C.).

 

Dans les années 1840, le propriétaire de la ferme Pierre-Fritte tenta vainement de le déplacer et le mégalithe fut sauvé de la destruction grâce au juge de Paix à Meyzieu. Les archéologues estiment qu’il ne s’agit pas d’un menhir mais d’un bloc erratique venu à l’ère quaternaire par les glaciers alpins, de même nature que le Gros Caillou de la Croix-Rousse à Lyon. Bien qu’inscrit à l’inventaire des Monuments historiques en 1889, il fut déplacé à plusieurs reprises au cours du XXème siècle sans autorisation administrative.

 

 

Texte rédigé par Edouard MARDIROSSIAN

Denière mise à jour 1o octobre 2016